Spuffy & Cangel Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Spuffy & Cangel Forum

Pour tous les fans du couple Buffy/Spike (mais aussi Cordy/Angel), ainsi que tous les fans de BTVS et ATS, ce forum est fait pour vous.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

 

 Passengers

Aller en bas 
AuteurMessage
Ludo
Everyone's Waiting
Everyone's Waiting
Ludo

Masculin
Nombre de messages : 9887
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2009

Passengers Empty
MessageSujet: Passengers   Passengers Icon_minitimeSam 22 Juil - 10:44

Passengers 40533611

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…


Date de sortie 28 décembre 2016 (1h 57min)
De Morten Tyldum
Avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen
Genres Science fiction, Romance, Action
Nationalité Américain
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 59147
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2009

Passengers Empty
MessageSujet: Re: Passengers   Passengers Icon_minitimeSam 22 Juil - 11:48

Je l'avais vu au cinéma, et je me souviens que j'étais ressortie plus énervée qu'autre chose du film Razz  Il a ses qualités, et il pose des questions morales intéressantes :

Spoiler:
 

... mais la conclusion finale ne m'avait pas plu à cet égard justement.

Enfin, je suis partagée, parce que DANS l'histoire, je hais le mec, genre profondément, d'avoir fait ça. Mais en prenant du recul, en regardant la situation d'un point de vue purement extérieur, la question qui se pose dans la situation donnée (et la réponse donnée) est fascinante ^^

Tu l'as aimé, Ludo ? (et les autres, hein, mais je te pose la question comme t'as ouvert le topic, lol ^^)

_________________
Passengers Spuffy19
Source icon : inacatastrophicmind
(Credit unknown for the bann)

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Ludo
Everyone's Waiting
Everyone's Waiting
Ludo

Masculin
Nombre de messages : 9887
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2009

Passengers Empty
MessageSujet: Re: Passengers   Passengers Icon_minitimeSam 22 Juil - 12:42

L'avis de Miss Kitty après avoir vu le film m'avait étrangement marqué et avait éveillé ma curiosité -- sans doute à cause de ma fascination pour les trucs moralement problématiques -- donc je l'ai regardé quand j'ai vu qu'il était proposé dans l'avion (pas le meilleur contexte mais, Passengers étant esthétiquement fadasse, ce n'était pas bien dérangeant).

J'ai trouvé le film assez mauvais dans son ensemble, mais pas exactement pour les mêmes raisons que Kitty, me semble-t-il. Il me semble qu'il s'agit avant tout d'un immense gâchis.
Les quelques trente premières minutes qui dépeignent la solitude du personnage de Chris Pratt sont à mon sens relativement réussies, posent des enjeux et des dilemmes moraux que l'on n'a pas l'habitude de voir dans des films hollywoodiens à grand budget, jusqu'à l'audace de présenter un personnage principal moralement ambigu. Ayant moi-même assez peu d'appétence pour la notion christique de sacrifice, j'ai bien aimé que cette première partie la balaie et affiche une conception éminemment pessimiste de l'être humain, bassement égoïste, prêt à balayer toutes ses nobles valeurs morales s'il s'agit de survivre ; d'autant plus que le film pose alors ses questionnements d'une manière qui est plutôt nuancée, sans faire de Jim un Judas 2.0, mais sans non plus passer sous silence la dimension moralement problématique de ce qu'il compte faire : acte difficilement qualifiable, symboliquement proche du meurtre dans sa négation du consentement, et pourtant compréhensible quand il est mis dans son contexte ; car quiconque, tôt ou tard, que ce soit après un an de solitude radicale ou bien après dix ans, ne finirait-il pas par faire la même chose ?
En ce sens, le film atteint son point d'orgue avec la séquence dans laquelle Aurora découvre que Jim est à l'origine de son
réveil, car on accède ainsi à l'autre point de vue (et le film aurait sans doute gagné à en faire le point de vue principal), et rappelle que, tout compréhensible que cela semblait selon l'unique point de vue de Jim, cela ne l'est plus du tout dès lors qu'on s'éloigne de ce personnage et qu'on accède à un autre point de vue que le sien - et surtout à celui de sa victime. Je trouve Jennifer Lawrence toujours très bien dans les séquences d'effroi - bouleversement intérieur où tout ce qu'elle croyait se trouve remis en question en un quart de seconde. (Chris Pratt, en revanche, me semble monolithique depuis qu'il enchaîne les films à gros budget...)

Bref, jusque là, c'est pas trop mal.

Et puis... plouf ? Toute la complexité disparaît dans la deuxième partie du film en même temps que l’ambiguïté morale. Passengers se met à essayer de créer une espèce de tension dramatique, artificielle au possible, en se donnant l'allure d'un survival (ô combien ennuyeux), et toutes les interrogations de la première partie disparaissent car Aurora réalise qu'elle est amoureuse de Jim et que ça ne la dérange pas de passer le reste de sa vie seule avec lui. Ah.
Comme si les scénaristes avaient placé une jambe dans un terrain inattendu, trouble, pour finalement se rétracter de la manière la plus incohérente qui soit et replacer le film dans une zone platement manichéenne, niaise et dépourvue de toute problématique. Le héros qui refusait de se sacrifier devient prêt à se sacrifier pour l'humanité et pour la femme dont il est amoureux. L'ordre moral est rétabli. Ouf.

EDIT : ah, je vois qu'on est assez d'accord, dans l'ensemble ! A ceci près que je ne hais pas particulièrement Jim, dans la mesure où je tends à penser que son action (contextuée) est plus réaliste que ne l'aurait été un sacrifice. Les idéaux de l'humanité me semblent plus fragiles que l'animalité de l'homme et l'instinct de survie. En tout cas, je trouve aussi que la conclusion détruit tout ce que le film avait précédemment (et courageusement, en un sens) entrepris. Vers la fin, les scénaristes se sentent comme obligés d'héroïser Jim et, par là, de justifier rétroactivement sa décision en faisant en sorte que l'ensemble de l'équipage serait de toute façon mort sans son intervention...

D'ailleurs, le synopsis que j'ai posté est assez révélateur : il annonce que les deux personnages sont accidentellement tirés de leur sommeil. Ou comment, dès le départ, vider le film de toute sa substance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Passengers Empty
MessageSujet: Re: Passengers   Passengers Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Passengers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1957Ford Country Sedan 9 passengers & Shasta Aiflyte Trailer
» 1957 Ford Country Sedan 9 passengers & Shasta Airflyte Trailer FINI
» Passengers
» Passengers 4K Limited Edition Boxset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spuffy & Cangel Forum :: Côté détente :: Films :: Romance-
Sauter vers: