Spuffy & Cangel Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Spuffy & Cangel Forum

Pour tous les fans du couple Buffy/Spike (mais aussi Cordy/Angel), ainsi que tous les fans de BTVS et ATS, ce forum est fait pour vous.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

 

 Avis général sur la saison

Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 59212
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2009

Avis général sur la saison Empty
MessageSujet: Avis général sur la saison   Avis général sur la saison Icon_minitimeLun 16 Fév - 20:06

Que pensez-vous globalement de la saison 5 ?
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
a.a.k
Cangel 'till the end
Cangel 'till the end
a.a.k

Féminin
Nombre de messages : 7139
Age : 32
Localisation : In Jensen's arms
Date d'inscription : 07/01/2009

Avis général sur la saison Empty
MessageSujet: Re: Avis général sur la saison   Avis général sur la saison Icon_minitimeSam 6 Juin - 18:12

C'est ma saison préférée. L'arrivée de Dawn que j'aime beaucoup. Elle est très émouvante dans plusieurs épisodes, et j'ai jamais compris ce que les gens avaient contre elle. Etant donné tout ce qu'elle a vécu, moi je trouve qu'elle fait assez bien face aux évènements. La mort de Joyce et la façon dont c'est traité. La relation Anya/Alex qui devient vraiment sérieuse. Tara qui s'intègre vraiment au groupe. Giles et le Magic Box, etc...

Le top du top étant Gloria. Mon Big bad préféré!!! Je l'adore!!! Autant ses répliques que son comportement. Puis aussi toute l'histoire qui tourne autour d'elle, avec la clé, etc...


Et un final à couper le souffle, parfait, qui aurait dû, selon moi, clôturer la série. Ou alors se faire plus tard...

_________________
C/A 4ever

Avis général sur la saison Withdr11

It's gonna be a long while 'till you work you way out, but I know you well enough to know you will. And I'll be with you until you do ~ Cordy
I'm gonna get you back. I need you back ~ Angel
Revenir en haut Aller en bas
http://cangelbestlovers.positifforum.com/
jess85
Best Lovers
Best Lovers
jess85

Féminin
Nombre de messages : 1355
Age : 35
Localisation : dans mon salon
Date d'inscription : 07/11/2009

Avis général sur la saison Empty
MessageSujet: Re: Avis général sur la saison   Avis général sur la saison Icon_minitimeJeu 25 Mar - 7:28

J'adore cette saison qui est d'ailleurs une de mes préfèrés. Le fait qu'ils aient inclu Dawn de cette façon j'ai bien aimé et j'ai trouvé bien de ne pas nous divulguer la vérité toute suite. Quand Dawn apprend qu'elle est la clé c'est un moment qui m'a beaucoup ému. Cette saison est très émouvante surtout pour l'épisode Orphelines c'est un excellent épisode d'ailleurs il montre très bien ce qu'on peut ressentir dans ces moments là. La fin de saison est magnifique avec Buffy qui sauve le monde et son discours pour Dawn est très beau Avis général sur la saison 194805

_________________
Avis général sur la saison Jess-a10

Merci Miss Kitty Avis général sur la saison 682513
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 59212
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2009

Avis général sur la saison Empty
MessageSujet: Re: Avis général sur la saison   Avis général sur la saison Icon_minitimeSam 15 Juin - 23:57

Une de mes saisons préférées ! 

Là où la saison 4 était plus le symbole d'une transition du monde adolescent au monde adulte, la saison 5 place cette fois nos personnages dans un monde on ne peut plus adulte, qui le deviendra d'ailleurs de plus en plus dans les saisons suivantes. Le changement de ton est relativement frappant. C'est plus sombre, plus dur émotionnellement. On suit l'évolution des personnages et les différentes étapes de leur vie. 

Buffy - Cette saison est placée sous le signe de la découverte pour elle. Découverte de son côté Tueuse, de la partie primitive qui est en elle. Mais aussi découverte de ce signifie être adulte : des responsabilités bien lourdes pour ses petites épaules déjà assaillies par celui du monde. La tumeur puis le décès de sa mère, la protection puis la garde de sa soeur, le départ de Riley... Tant d'éléments qui vont la pousser à prendre sur elle émotionnellement bien plus que d'ordinaire. J'éprouve une énorme compassion pour elle. Elle s'en prend plein la poire, ceci dit elle parvient à rester forte, mais à quel prix ? Elle se renferme de plus en plus sur elle.

Une saison qui s'achève au final sur son sacrifice, très émouvant, et guidé par l'amour. Magnifique. On a le sentiment qu'elle a compris et que, quelque part, elle s'est trouvée. Ce qui rend son retour dans la saison suivante plus dur.

Dawn - Son apparition était préparée depuis la fin de la saison 3, on a enfin l'occasion de la découvrir ! Une arrivée que je considère complètement réussie. Dawn est l'adolescente typique, mais elle est aussi intelligente et courageuse. Quand on y pense, elle s'est vite remise (ou plutôt elle a vite su être philosophe) du fait d'être une Clef, qui n'existait, au moment où elle l'a appris, que depuis 6 mois. J'aime tout l'épisode où elle l'apprend, parce que son cheminement a été traité de manière logique, avec un parallèle notable avec l'adoption (qui, comme je disais dans une de mes reviews, ne me mettait pas totalement à l'aise ceci dit, parce que ça va bien au-delà de ça pour Dawnie). J'ai adoré sa relation avec sa soeur, avec sa mère, mais aussi avec l'ensemble du Scooby et notamment avec Spike.

Je trouve qu'elle a vraiment sa place parmi eux.

Quelque part, un peu comme sa soeur, Dawn est dans une recherche de son identité elle aussi. Elle ne se demande cependant pas *qui* elle est mais qu'est-ce qu'elle est. Il est normal qu'elle veuille en savoir plus sur ses origines, comment elle était avant d'être humaine, mais surtout à quoi elle sert et quelle est sa nature (bonne ? maléfique ?). Ces éléments seront déterminants dans sa propre construction. On ne peut pas avancer si on ne sait pas d'où on vient.

En bref, une excellente introduction pour son personnage. On ne nous dit pas le pourquoi du comment dans un premier temps, on largue les fans, en leur demandant de suivre le rythme, c'est forcément eux qui ont loupé un épisode !

Riley - Une redécouverte pour moi dans cette saison. Je suis sujette à des sentiments assez partagés en ce qui le concerne, parce que si pendant mon revisionnage, j'ai éprouvé une profonde empathie pour lui, j'ai, lorsque je prends une vision d'ensemble, un sentiment un peu plus ennuyé et un peu plus sévère en ce qui le concerne. Il ne m'a pas manqué après son départ. Si j'essaie de faire la part des choses et de rassembler un peu toutes les pièces, je dirais que sur le moment (et encore maintenant, remarque), j'ai eu de l'empathie pour les peines de ce personnage. Parce qu'il ne demandait qu'à avoir une place auprès de Buffy. A pouvoir l'aimer et l'accompagner dans sa douleur ou dans ses difficultés. A être là, tout simplement... Il voulait ressentir quelque chose du côté de Buffy, là où elle, de son côté, était légitime à voir son esprit être totalement aspiré par autre chose, mais sa manière inconsciente de se couper de lui à été révélatrice (c'est dans l'adversité qu'on teste réellement une relation). Et après tout, il ne l'ennuyait pas avec ça, elle ne s'est jamais rendue compte de rien jusqu'à son départ ! Ca a été une dégradation lente et silencieuse, devenue ensuite auto-destructrice pour Riley.

Mais d'autre part, il y a des aspects du personnage qui ressortent qui, quand je les prends dans une vision d'ensemble, ne me plaisent pas. Même s'il pense l'inverse, je ne pense d'abord pas qu'il comprenne et accepte le côté Tueuse de Buffy. Je ne suis pas sûre qu'il saisisse réellement ce que c'est, dans le fond, d'être une Slayer. Un aspect qui est matérialisé jusque dans les peurs de Buffy. Et d'autre part, il a cette fâcheuse tendance à se sentir tout le temps en compétition pour être au niveau de Buffy. Au lieu de la jouer humble à la Alex, qui s'en fout comme de l'an 40, Riley a plus de soucis à accepter qu'il ne peut pas être utile (Alex aussi, c'est vrai, mais il réagit différemment par rapport à ça). Il renforce ses propres insécurités, au lieu de tout simplement chercher à apporter quelque chose, à sa façon, de manière différente et selon ses capacités. Comme le fait très bien Alex.

Après, c'est là où je suis partagée. Buffy n'a peut-être pas aidé sur ce point (inconsciemment évidemment), et Riley essaie juste désespérément de garder un moyen de rester connecté à elle, que ce soit par la super endurance sexuelle, comme sur le plan du combat. Il veut rester lié à elle. Et il essaie de le faire par ce biais (à tort selon moi, mais bon). Il sent qu'il la perd, qu'elle se déconnecte de lui. 

Au final, leur relation s'effritera toute seule. Personne n'est à blâmer. Pas réellement. Aucun ne s'est battu assez fort pour maintenir la relation à flot, pas même Riley quelque part... Ils avaient des besoins et des attentes simplement différentes. Et leur relation, malgré l'amour/affection dont elle était composée, ne leur correspondait pas. Il n'y avait pas ce feu et cette passion qui leur aurait permis de durer. Ni même de se comprendre.

Buffy ne le laissait pas être présent pour elle dans les moments difficiles, et c'est généralement très parlant dans une relation. Il n'était pas LA personne qui pouvait se connecter à elle et la réconforter, là où Riley l'avait laissé être présente pour elle quand il avait ses propres problèmes (c'est une dimension que l'on retrouvera chez Buffy & Spike en saisons 6 & 7, même si d'abord de manière malsaine et au contraire parfois bien trop proche et limite fusionnelle, ça a été une spirale sans fin de douleurs pour eux ^^).

Et ça, Riley l'a compris. Pour lui, se laisser approcher de la sorte, ça avait une valeur affective importante et révélatrice.

Mais je comprends aussi qu'on voit ça sous l'angle : il veut qu'elle ait besoin de lui. Ca semble tellement macho et égoïste, pas du tout en accord avec l'image de la série. Sur la forme, je suis d'accord, c'est l'image que ça renvoie. Il veut qu'elle ait besoin de lui pour que lui se sente voulu/utile. Mais je n'arrive pas totalement à en arriver à cette conclusion. Pour moi, c'était un problème lié au coeur même de leur relation. Si Buffy ne pouvait pas se reposer sur lui, alors il avait l'impression que, quelque part, il n'était pas digne de cette confiance. Qu'elle n'avait pas cet attachement suffisamment profond pour qu'il soit la personne capable de lui apporter un peu de réconfort, de lumière, ou peu importe. Buffy ne lui accordait aucune place dans sa vie dans ces moments là (elle n'est pas à blâmer, j'essaie juste d'expliquer le point de vue de Riley comme je l'interprète). Et pour lui, ça en disait long sur leur relation tout simplement. Sur la valeur affective qu'elle lui accordait dans sa vie. Et c'est plus de ce point de vue là que je l'aborde.

Au fond, je pense que ce personnage avait commencé à virer dépressif depuis qu'il avait quitté l'initiative. Il faut aussi comprendre son fonctionnement : toute sa jeunesse (peut-être même toute sa vie), il a cru en quelque chose qui était complètement faux. Un mauvais dessein pour lequel il a été non seulement utilisé mais aussi abusé. On l'a même empêché de se poser des questions. Il a suivi les ordres, c'est tout. Et c'était, je pense, un peu SA manière de se sentir utile et comment faisant parti d'un tout, pour lequel on avait besoin de lui (d'où son attrait pour son retour dans l'armée).

Ayant renoncé à l'Initiative pour rejoindre le combat du Scooby, il ne lui restait finalement plus que Buffy. Elle était son seul point d'ancrage (bon, il aurait pu chercher à s'occuper avec un job ou j'en sais rien, mais bref). Ce que je veux dire, c'est qu'IL ne dépendait plus que d'elle quelque part (émotionnellement parlant). Et la voir se détacher de lui, ne pas la voir se laisser se raccrocher à lui émotionnellement, c'était quelque part (dans sa vision des choses telle que je la conçois) sa manière de lui dire inconsciemment que leur capacité d'écoute/de soutien en tant que couple ne comptait pas autant pour elle qu'elle ne comptait pour lui. Et c'est vrai que je trouve ça quand même dur... 

Son ultimatum était stupide, surtout sur un échéancier aussi court. C'était injuste pour Buffy. Mais au fond, leur relation se dégradait depuis tellement longtemps, que ce n'était pas une surprise qu'ils en arrivent là.

Spike - Une magnifique évolution pour lui dans cette saison, parce que ses sentiments pour Buffy lui ouvrent de nouvelles portes, de nouvelles inspirations. Comme toujours, Spike est guidé par le coeur, ce qui ne rend pas ses changements moins admirables et surtout réels. Parce que ce sont des changements qui finissent par être ancrés en lui. On voit alors ce que son amour pour une femme bien peut lui inspirer. Il est dans un premier temps toujours dans ce dilemme entre haine et amour, "je veux la laisser crever, mais je finis toujours par venir la sauver". Il SAIT que ses sentiments pour elle sont anormaux, qu'il ne devrait pas ressentir ça pour elle, mais il ne peut pas le contrôler. Ce qui commençait pas quelque chose de creepy et parfois obsessif devient, au fur et à mesure de la saison, de plus en plus complexe et intéressant. Parce qu'on voit qu'il commence à aimer aussi comme un homme aime. Il éprouve une sincère compassion pour elle, il souffre quand elle souffre, il a envie de la savoir bien. Et il serait prêt à n'importe quoi pour qu'il ne lui arrive rien, ni à elle, ni à sa soeur, voire ni même aux gens que Buffy aime.

Quelque part, Spike est partagé entre l'homme et le démon qui sont en lui (ce qui ne devrait pas être possible, vu que le démon est censé prendre totalement la place de l'homme lors de la transformation en vampire, mais Spike a des traits de William qui ne l'ont jamais vraiment quitté). On ne nous les explique pas, mais il éprouve cette compassion pour Buffy (bien souvent de manière désintéressée déjà en cette fin de saison), il a du mal à se remettre à tuer lors du retour de Drusilla (l'élan d'hésitation)... Il est partagé entre deux aspects de sa personne, qui le tiraillent vers l'un et l'autre bord, et c'est quelque chose qui ne le quittera pas jusqu'en fin de saison 6, quand il prendra la décision de récupérer son âme et de se repentir de ce que le démon (et j'ai envie de dire, aussi l'homme) le pousse à faire. 

Il ne saisit pas encore les codes des humains, même s'il les connaît, il ne les "ressent" pas toujours, il ne les comprend pas. Enchaîner quelqu'un pour lui dire qu'on l'aime ? Après tout, pourquoi pas ? Construire un Buffybot ? Il ne fait de mal à personne en soi ! 

Ce sont des choses tordues qui ne LUI paraissent pas tordues... Parce qu'il a son propre regard de vampire sur ces choses là. Il n'est ni un homme, ni un monstre. Il est les deux et rien à la fois. Et au final, il est rejeté par les deux mondes. 

Mais Spike réalise aussi que ça lui fait mal quand il blesse Buffy sans l'avoir voulu dans un premier temps (il se sent assez mal quand il voit l'impact que sa révélation au sujet de Riley et les vampires junkies a eu sur elle). Donc il y a toujours cette complexité chez lui, dans ses sentiments, dans ses réactions, qui sont assez atypiques pour un vampire. Il n'a jamais agi comme ça avec Drusilla, peut-être justement parce que Drusilla l'aspirait dans une spirale infernale et malsaine bien différente de ce que Buffy lui inspire. Là où Dru faisait ressortir le monstre en lui (il a tué des Tueuses aussi quelque part pour l'impressionner), Buffy fait ressortir l'homme qui est en lui : elle l'inspire à devenir quelqu'un de bien. Il ne le devient pas, évidemment, pas en un claquement de doigt, ce serait trop rapide et pas crédible de toute façon. Il reste un vampire. Mais c'est ce qui est intéressant. Il est constamment partagé et tiraillé par ces inspirations différentes. 

Mais le changement, lui ? Je reste fermement convaincu qu'il reste ancré en lui. Que ça n'a rien de factice et de tourné vers l'envie d'impressionner. Il essaie très fort, parfois maladroitement, mais il persévère, même s'il ne saisit pas toujours les codes humains. Si au début il faisait ça pour impressionner Buffy (exemple de l'épisode "Triangle" et des victimes dont il était fier de ne pas avoir bu une goutte de sang), je pense sincèrement que le changement s'ancre en lui petit à petit. Il se soucie réellement de Dawn, de Joyce et de Buffy. Il développe un réel attachement, qui le pousse à sincèrement non seulement se soucier d'elles, à éprouver de l'empathie pour elles, mais aussi à agir en ce sens. A prendre des décisions qui sont les bonnes, et qui le mènent sur une voie différente...

Spike est un personnage en constant mouvement. En constante évolution. Qui n'a pas peur de changer, d'avancer, de tester. C'est un personnage qui sait se construire et se créer, qui sait donner un coup de pouce à sa chance pour devenir quelqu'un de différent si telle est son envie. Et qui finit par réellement devenir cette personne, qu'il en ait eu l'intention ou non.

L'objectif de Spike était d'être avec Buffy. En cette fin de saison, il a gagné sa confiance et son respect, et on réalise simplement que non seulement il a réellement changé à cause de ses sentiments, mais aussi que ce nouveau regard qu'elle avait sur lui, lui suffisait. Il a appris à être plus humble dans ses attentes. Il ne lui court plus après comme il le faisait en début de saison. Il n'est plus dans cette démarche d'obsession. Il l'aime, et pour le moment, ça lui suffit.

Alex - C'est pour moi, parmi les membres du Scooby, l'évolution la plus notable. Alex était complètement paumé en saison 4, il portait encore son atroce chemise hawaïenne en début de saison 5, signe de son manque d'assurance et de maturité/crédibilité face à ses interlocuteurs, et finalement, un déclic aura lieu dans le 5x03 (et déjà un peu à la fin du 5x01 quand il pique une crise suite aux manipulations de Dracula). Il va réaliser que trouver une confiance en lui va lui permettre de se donner les moyens d'obtenir ce qu'il veut et d'être pris au sérieux. 

Sa vie commencera alors à prendre forme, un boulot plus stable va lui permettre de commencer réellement sa vie, et sa relation avec Anya évolue de manière toujours plus forte et positive. 

Ce qui le mènera à sa demande en mariage finalement trop précoce. Il aime Anya de manière certaine, mais il a précipité les choses dans une année de sa vie où tout avait commencé à s'emboîter comme il devait en rêver, et il a poussé sa chance et sa confiance un peu trop loin. Doutes qui le rattraperont dès la saison 6...

Willow - Je trouve que cette saison est la première où l'on se sent un peu éloignés/détachés de Willow émotionnellement, hormis quelques scènes ci et là ! Je vous avoue que ce sentiment m'a beaucoup surprise, parce que je ne me rappelais pas que c'était aussi prononcé. Au fur et à mesure qu'elle gagne en confiance, mais surtout en puissance sur le plan magique, on a le sentiment de la "perdre" de vue (c'est en tout cas mon feeling). Cet épisode marque la montée fulgurante des capacités de Willow, avec les conséquences que l'on connaîtra...

Anya - En même temps qu'Alex, Anya commence à trouver sa place, pas seulement dans le Scooby mais aussi dans le monde, avec son emploi au Magic Box, mais aussi Alex qui la briefe sur les bonnes manières et le politiquement correct humain. Elle est dans une période encore de découverte de l'humanité (qui connaîtra une belle conclusion en fin de saison 7, lors de son monologue à Andrew sur les humains et son admiration pour eux). Ils insistent peut-être parfois un peu trop, mais rien de dérangeant pour moi.

Tara - On la voit dans cette saison gagner sa place au sein du Scooby, alors que, bien qu'elle était acceptée, elle n'était pas vraiment comprise au départ. Son intégration se fait en réalité de manière progressive au fur et à mesure de la saison... D'abord elle est considérée comme faisant partie de la famille, et puis peu à peu, elle prend ses marques, se fait une place. Le point culminant aura été pour moi lors de la mort de Joyce, et sa discussion avec Buffy au sujet de son propre deuil, et son envie de lui apporter sa compréhension et son soutien dans ce moment qu'elle sait être difficile et confus. C'est la première fois qu'on la voyait réellement se *connecter* à un membre du Scooby en dehors de Willow, sur quelque chose de très sérieux, et on a alors compris qu'elle avait également quelque chose à leur apporter amicalement (au-delà de la surface : magie, recherches, blagounettes ci et là). C'est discret, c'est touchant, c'est du Tara quoi. 

Gloria - C'est ma Big Bad préférée de la série avec Caleb et le Maire. Hystérique, déjantée, égocentrique, mais aussi très classe et parfois très drôle malgré elle, avec un objectif finalement assez risible depuis notre point de vue/le point de vue du Scooby.


Cette saison bénéficie aussi d'une solide intrigue générale, à laquelle je n'ai rien à reprocher. C'est consistant, intéressant, et bien mené tout au long de la saison, avec des thèmes qui parfois se rejoignent. 

Vraiment, une saison de qualité, sur beaucoup de plans.

_________________
Avis général sur la saison Spuffy19
Source icon : inacatastrophicmind
(Credit unknown for the bann)

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Avis général sur la saison Empty
MessageSujet: Re: Avis général sur la saison   Avis général sur la saison Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Avis général sur la saison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mille saisons
» Chevalier et Ségur - La saison des cendres - La légende des contrées oubliées
» "Une saison noire" de Raffael Scheck
» Saison 1 ou saison 2 de Code Geass, laquelle préférez vous ?
» La Saison 3 de "La Fille des Enfers"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spuffy & Cangel Forum :: Buffy the vampire slayer :: Les saisons :: Saison 5-
Sauter vers: