Spuffy & Cangel Forum

Pour tous les fans du couple Buffy/Spike (mais aussi Cordy/Angel), ainsi que tous les fans de BTVS et ATS, ce forum est fait pour vous.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -28%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
720 €

 

 Episode 12 -Sans défense

Aller en bas 
AuteurMessage
Esther
Best Couples Ever
Best Couples Ever
Esther

Féminin
Nombre de messages : 4703
Age : 26
Date d'inscription : 07/08/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeLun 31 Aoû - 23:56

Episode 12 -Sans défense Helple10

Buffy perd ses pouvoirs à cause d'un test du conseil des observateurs, qui consiste à la confronter à un vampire lors de ses 18 ans, et ce, sans ses pouvoirs de Tueuse.

Titre VO : Helpless



Que pensez vous de cet épisode?

_________________
Episode 12 -Sans défense Spuffy10
Kit de Anita ( je pense)
Episode 12 -Sans défense Spuffy15
Revenir en haut Aller en bas
jess85
Best Lovers
Best Lovers
jess85

Féminin
Nombre de messages : 1355
Age : 35
Localisation : dans mon salon
Date d'inscription : 07/11/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeJeu 17 Juin - 14:12

Oui j'ai aimé cette épisode par contre j'étais en colère au début après Giles car j'aurai aimé qu'il prévienne Buffy de tout ça mais au fil de l'épisode je me rend compte qu'il n'était pas au courant de tout ! Quand il lui faisait ces piqûres avec le regard qu'il avait ça me faisait froid dans le dos je me suis dit ça y est il est redevenu comme quand il était jeune. Buffy m'a vraiment épaté même sans ses pouvoirs elle a su tuer ce vampire et avec une sacrée ruse en plus bravo Buffy ! La pauvre Joyce j'ai eu peur pour elle quand même.
Holland m'a enervé dans cet épisode il a même viré le pauvre Giles.

_________________
Episode 12 -Sans défense Jess-a10

Merci Miss Kitty Episode 12 -Sans défense 682513
Revenir en haut Aller en bas
vic59
Cangel fan
Cangel fan
vic59

Masculin
Nombre de messages : 8377
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeSam 10 Juil - 8:47

Superbe épisode Episode 12 -Sans défense 237987 ,l'idée de voir Buffy sans ses pouvoirs ,la voir devenir une fille « normale » est une idée géniale .
En plus de la perte de ses pouvoirs ,elle doit faire face à l'absence de son père pour son anniversaire ,pas terrible comme anniversaire .

Le pauvre Giles il doit faire quelque chose qu'il ne veut pas ,il a beaucoup de mal à accepter ce qu'il fait à Buffy .
Très émouvante la scène ou il lui avoue tout ,ainsi que la scène ou il se fait virer ,«vous avez l'amour d'un père pour cet enfant » ,très beau moment plein d'émotion Episode 12 -Sans défense 87550 .

A noter le très beau cadeau offert par Angel à Buffy pour ses 18 ans .

Cordy est excellente dans cet épisode ,j'adore quand elle vient à la biblio pour faire un exposé ainsi que la scène ou elle se prend la tête avec un mec Episode 12 -Sans défense 88478 .
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 58970
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeLun 11 Avr - 3:00

MES IMPRESSIONS =


  • La première scène avec Buffy et Angel est fun et sympa ! J'avais oublié cette séance d'entraînement. Trop marrant le moment où elle lui parle d'une sortie avec un gars qui aime qu'elle l'appelle "Daddy", il a eu l'air de croire autre chose pendant un moment. Par contre, la moindre phrase qui pourrait comporter un sous-entendu 'sexuel' (en plus, ici, c'était vraiment une broutille) les met très mal à l'aise, ce qui se comprend sur le fond, mais ça m'énerve qu'ils aient fait du sujet un tabou. Nier un problème, c'est pas le gérer.


  • Le début de l'épisode s'attache vraiment à nous montrer combien Buffy aime ses pouvoirs. Elle adore le combat, ça fait plaisir de la voir se lâcher presque autant que le ferait Faith (avec un peu plus de self contrôle quand même et heureusement pour elle). Je trouve qu'il y a quelque chose de très sain dans sa manière de vivre sa mission. Avoir le pouvoir et l'accepter, en faire quelque chose dont on peut jouir/tirer profit sur le plan personnel. La scène où elle se bat contre un vampire dans le jardin d'enfants notamment est particulièrement jouissive à ce niveau. Jusqu'au retournement de situation et sa soudaine faiblesse, bien sûr... J'aime la façon dont on nous a posé le contraste, bien que ça puisse paraître peu subtil quand on passe d'un épisode à l'autre (dans le sens où on insistait pas autant sur la manière dont elle prenait plaisir au combat l'épisode d'avant), la thématique de l'épisode lui-même est respectée. On passe d'une Buffy toute puissante, à une Buffy qui perd peu à peu ses pouvoirs et tous ses moyens. On voit que ça la déstabilise clairement, comme quand Giles la découvre en train d'essayer de viser la cible avec des couteaux dans la bibliothèque, sans jamais parvenir à atteindre son but. Et puis, passer à deux doigts de mourir poignardée par son propre pieu, c'est définitivement signe que quelque chose ne va pas...

  • Side note : Buffy tue le vampire au jardin d'enfants comme Dawn tuera son premier vampire en saison 6 dans "Baiser mortel" (6x06). Enfin, Dawn avait un crayon, mais la technique défensive est strictement la même, dans les moindres détails. Le parallèle est sympa ! Je ne sais pas du tout s'ils ont volontairement cherché à faire référence à ce moment là quand ils ont tourné la scène avec Dawnie.


  • Buffy s'entraîne à la Bibliothèque à lancer des couteaux en direction d'une cible, mais... n'y a t-il donc JAMAIS d'étudiants qui viennent à la bibliothèque pour étudier ? Parce que tomber sur une fille en train de s'amuser avec des objets pointus, c'est quand même relativement perturbant, j'imagine, pour des élèves d'un lycée, quand bien même il s'agisse de celui de Sunnydale...

  • Buffy qui veut continuer de s'entraîner, qui brise un truc en lançant un couteau, ouvre grands les yeux et dit : "I'm gone", j'adore ! lol!


  • On n'entend pas souvent parler de Hank Summers, donc quand c'est le cas, c'est vrai que ça fait plaisir (même si dans cet épisode, j'ai franchement envie d'aller lui botter les fesses). Leur petite tradition patinoire tous les ans pour aller voir un spectacle sur glace a l'air de réellement tenir à coeur à Buffy, et ça se comprend vu le peu de contacts qu'elle a avec lui (de ce qu'on en sait du moins). Et c'est mignon, parce que le tout sonne très enfantin, surtout quand Buffy en parle, toute pétillante, en disant qu'à chaque fois, il lui achète une barbe à papa, et tout et tout, un peu comme si sa fille n'avait jamais grandi, mais ça n'empêche que Buffy continue d'y penser avec des étoiles plein les yeux, c'est mignon et elle adore, c'est le principal. On sait depuis la saison 1 que l'amour de son père est important pour elle et qu'elle a vraiment une peur maladive de le voir se désintéresser d'elle. D'où le fait que la désillusion est 14 000 fois plus douloureuse, quand elle apprend qu'il n'a pas pu se libérer pour raisons professionnelles... Franchement, cette scène m'a donné envie de pleurer et de lui faire un énorme, énorme câlin. Ma pauvre Buffy. Tu m'étonnes qu'elle ait des problèmes avec les hommes et l'abandon des années plus tard. Elle ne voit son père que de très rares fois, et la seule fois où elle en a l'occasion, il se désiste. Des fleurs et une carte, ça remplace rien du tout... surtout que, voilà, qu'il se désiste pour des raisons professionnelles montre combien ses priorités sont ciblées. Là où Buffy accorde une certaine importance à leur petite tradition, bah lui n'a pas l'air d'y accorder la même valeur, parce que s'il avait vraiment voulu être là, il l'aurait été. Elle dit à Joyce qu'elle n'avait rien prévu de spécial pour l'occasion de toute façon, mais on sent qu'elle est vraiment, vraiment blessée.

  • Giles, Giles, mais Giles !!!!!!!!!!! Ta Tueuse, Buffy, limite ta fille, te parle d'un spectacle sur glace qui a l'air de lui tenir à coeur, elle est à la limite de t'appeler "Papa" dans son discours en espérant que tu l'y emmènes, et tu restes obnubilé par tes bouts de cristaux. Arggh. Giles a le chic et le talent pour bien comprendre Buffy, mais sur ce coup là, il n'a pas vraiment assuré. Mais j'aime qu'on mette justement en évidence le combien Buffy compte sur lui et le considère vraiment comme un père, elle est trop adorable dans cette scène à la bibliothèque, à la fois timide et pas subtile. Je comprends que Giles soit très concentré dans ce qu'il fait, surtout qu'il est "un peu" en train de lui planter un couteau dans le dos métaphoriquement parlant, mais entendre quelque chose comme ça sans l'écouter, ça me rend tristounette pour Buffy. Surtout qu'elle a l'air vraiment déçue.


  • L'intervention inutile de Oz : "La patinoire c'est cool. C'est de l'eau, sans en être." O-kay... Razz


  • Le Conseil des Observateurs en train de préparer la pièce où Buffy sera piégée. Arrggh, ça me rend folle de voir ces lâches et trouillards, incapables de faire quoique ce soit de leurs dix doigts, se comporter d'une manière aussi machiste limite. Ils sont déjà totalement détestables. Surtout Quentin Travers. "Exercice archaïque de cruauté" pour ce test de passage pour toute Tueuse à 18 ans est un qualificatif très bien trouvé par Giles je pense...


  • Giles a une attitude relativement discutable dans cet épisode, surtout au vu de combien Buffy place sa confiance en lui. Sympathique le moment où il lui suggère qu'elle couvre peut-être une grippe et qu'elle devrait rester au lit... La scène où il profite qu'elle soit "hypnotisée" par le cristal pour la piquer me fait vraiment mal au coeur, parce que ça reste une trahison de leur lien de confiance...


  • J'avais oublié que Buffy et Willow reparlaient d'Amy le rat dans cet épisode. Là où Buffy a l'air soucieuse de lui rendre son apparence humaine, Willow a l'air de trop adorer l'idée d'avoir un rat, lol. Elle a l'air de travailler à la re-transformation d'Amy, mais sans grande conviction pour le coup. D'ailleurs, ça me rappelle combien j'ai toujours eu horreur de la façon dont ils ramenaient Amy en saison 6 dans "Smashed". Tellement, tellement facile ! Pendant 3 ans, Willow l'a gardé comme un rat, alors que parallèlement, elle a été capable de s'en prendre à une Déesse, de réssuciter une morte, mais pas de lui faire regagner son apparence humaine ? Come on ! Surtout que dans "Smashed", elle fait ça en trois secondes top chrono en lisant juste un parchemin... Soit c'est très mal scénarisé, soit c'est juste Willow qui voulait garder Amy en rat, jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de copine de jeu en saison 6 et la ramène en conséquence ; ce qui serait immensément égoïste. Cela dit, quand on voit la scène dans cet épisode, cette théorie pourrait limite être accréditée.


  • La scène où Buffy tente de défendre Cordélia en s'en prenant au gars qui la brutalisait est vraiment pas mal. Et on voit que même Cordélia-sans-pouvoirs à plus les moyens de se défendre contre un mec que Buffy-sans-pouvoirs (-d'ailleurs, parenthèse, très sympa la méthode de défense de Cordy, lol, des petits coups a priori efficaces Razz ). Le moment où le gars envoie valdinguer Buffy contre un banc fait un choc. La découvrir "faible" et sans défense est un registre dans lequel on n'a jamais eu l'occasion de la voir (on l'a entre-aperçu dans "Killed by death" en saison 2, à la limite, quand elle était grippée).


  • On voit que malgré son sang-froid apparent, le manque d'assurance de Giles quant à ce qu'il est en train de faire subir à Buffy est vraiment fort et grandissant au fur et à mesure que sa Tueuse entre dans l'épreuve. J'aime qu'on nous montre qu'il est en proie à ces doutes, ça montre que malgré son statut d'Observateur, il a réellement l'amour d'un père pour elle, et est au fond déchiré entre ce qui est sa fonction et le rôle et l'importance qu'il a pris dans la vie de sa Tueuse. Quand il se retrouve à discuter avec Quentin Travers, j'aime énormément ce qu'il lui dit. Comme quoi il est le plus proche d'une Tueuse, qu'il sait ce qui est le mieux, ce à quoi Quentin répond qu'il est trop impliqué pour décider. J'avais franchement envie de lui en mettre une ! Surtout que voilà, comme Giles lui dit, aussi bien Buffy peut en ressortir plus forte parce qu'elle aura testé ses limites, aussi bien elle peut en mourir. Bien sûr, eux, ça ne les dérange pas, une Tueuse de morte en plus, et hop, changeons la vie d'une autre fille en l'appelant à effectuer son devoir...

  • Je me demande pourquoi le conseil des Observateurs a jeté son dévolu sur Buffy, et non sur Faith. En toute logique, ne devrait-elle pas être "l'officielle" ? En tant que dernière appelée ?


  • Oz et Alex qui entre dans un débat sur la kryptonite et ce qui donne ou enlève ses pouvoirs à Superman ! J'adore ce passage, il est marrant. Surtout quand Buffy les rappelle à l'ordre : "Guys, reality !"


  • Side note : Willow est absolument adorable avec son petit bonnet coloré ! Vraiment, vraiment cute !


  • J'ai bien aimé le passage où Willow aborde le sujet du "Et si elle ne récupérait pas ses pouvoirs ?". Buffy répond qu'elle essaiera de faire avec, mais quand on voit comment elle saute limite sur Giles pour savoir si il a trouvé quelque chose une seconde plus tard, lors de son arrivée à la bibliothèque, on voit que ça restait une manière de sauver les apparences. On sait pertinemment qu'elle aurait eu beaucoup de mal dans le cas où elle aurait dû définitivement vivre sans ses pouvoirs, au début du moins. Elle qu'on voyait jouir de ses pouvoirs au début, se retrouver sans à long terme l'aurait sacrément sonnée. C'est une thématique intéressante cela dit !


  • Le cadeau d'Angel n'a pas vraiment l'air de faire mouche, surtout que Buffy n'est pas très axée sur la lecture, surtout à cette époque là...


  • J'ai bien aimé la conversation de Buffy et Angel sur le fait qu'elle ait peur d'avoir perdu ses facultés de Tueuse et qu'elle ne sait pas ce que ça ferait d'elle. Déjà, yay, une conversation ! J'aime les conversations, trop rares entre ces deux là (bien que ça ne marche que dans un sens, et qu'elle soit qui plus est encore jeune et plus ouverte à cette époque là). Mais je m'intéresse surtout à ce qu'on a ici comme matière pour Buffy. Son père s'est déjà détournée d'elle, et elle a peur, sans ses pouvoirs, de redevenir la jeune fille un peu "sotte"/inintéressante qu'elle pensait être, ce qui est une peur complètement injustifiée, dans la mesure où elle ne peut pas régresser après tout ce qu'elle a vu, vécu et traversé pour son jeune âge. Mais ses craintes sont compréhensibles. Elle a peur de ne plus avoir aucun intérêt, aux yeux de qui que ce soit. Elle a peur qu'Angel la laisse tomber (ce qu'il va au final faire à la fin de la saison, mais qui n'a rien à voir avec une quelconque perte de pouvoir), et elle a aussi, je pense, peur de ne plus avoir aucun intérêt aux yeux de son père de subsitution, Giles. Buffy et les hommes, une bien compliquée histoire...


  • Alors par contre, gros moment "guuuhh" quand Angel raconte qu'il observait Buffy quand elle a été appelée, une sucette à la bouche, descendant les marches de l'école, et qu'il l'a aimé parce qu'il a "vu son coeur" et a voulu le protéger et bla bla bla. Come on, vous pouvez pas faire plus cheesy, sérieux... Rolling Eyes En plus d'être mielleux, c'est aussi un peu creepy, elle devait avoir 14 ans... En revanche, la chute de la scène est sympa, ça m'a bien fait rire ! "C'est magnifique. Ou dégoûtant, selon le point de vue dont on se place". "C'est ce que je me disais aussi." MDR !


  • "Fais venir ton ami, nous en parlerons pendant le dîner". Ca aurait pu sonner innocent si ça n'avait pas été dit par Kralik, lol. C'était une bonne astuce cela dit de transformer le mec pour qu'il le libère ensuite... d'un point de vue machiavélique, évidemment.


  • Giles est franchement badass quand il brise un barreau des escaliers pour s'en faire un pieu ^^ Par contre, je suis un peu interpellée par la scène où il a une soudaine envie de vomir en découvrant le corps laissé derrière lui par Kralik. Je veux dire, je ne doute pas que la scène ait été horrifiante, mais Giles, après trois ans passés en tant qu'Observateur, plus les quelques connaissances qu'il doit sûrement avoir acquis lors d'une époque antérieure à ça, a dû en voir pas mal. Cela dit, ils ont peut-être juste voulu insister sur l'horreur de la scène... Et peut-être connaissait-il bien l'homme en question aussi...


  • Buffy qui découvre ce que c'est que d'être une "simple" fille et n'arrive pas à s'y faire. J'aime beaucoup, par exemple, la scène où les mecs rigolent en lui demandant une lap dance, le genre de trucs où n'importe quelle fille est obligée de passer son chemin en se la bouclant, alors que la Buffy dans sa peau de Tueuse leur aurait joliment renvoyé une réplique en pleine face. Et le pire étant bien évidemment quand elle tombe sur Kralik et l'autre vampire. D'ailleurs, à noter le choix du manteau rouge ! Le parallèle avec le Petit Chaperon Rouge dans ce contexte est vraiment bien choisi... La scène où elle fuit en criant à l'aide nous laisse un étrange arrière-goût. On n'est tellement pas habitués à ça, et elle fait vraiment de la peine en petit chaton apeuré. Surtout que maintenant que ses compétences de Tueuse se sont envolées, elle n'est même plus capable de sauter ne serait-ce que le grillage. Cela dit, j'arrive pas à croire qu'Angel l'ait laissé partir toute seule, surtout qu'ils vivent à Sunnydale quoi, les vampires, c'est limite passage obligatoire. Malgré son avis contraire, il aurait pu y aller avec elle... Heureusement que Giles a débarqué à temps en voiture.


  • La scène entre Buffy et Giles à la Bibliothèque après l'attaque de Kralik était vraiment parfaite et émouvante. Buffy ne peut, d'une part, pas se résoudre à être une simple personne, comme quand elle lui dit qu'elle a cru avoir le bras brisé quand elle a essayé de frapper le vampire (bienvenue dans la vie normale Buffy ^^)."I can't be helpless like that" (le titre de l'épisode est évoqué, ça mérite bien qu'on souligne la réplique). Mais alors, le must, c'est vraiment le moment où elle apprend que sa condition de faiblesse vient de Giles et de ce qu'il lui a fait. Giles semble vraiment craintif à l'idée de lui révéler sa trahison, mais il assume sa responsabilité jusqu'au bout avec courage, malgré ce que ça implique (briser quelque chose entre eux). Mais Buffy me brise vraiment le coeur, surtout quand elle ne veut pas entendre ce qu'il lui dit, et qu'elle lui sort : "Who are you ?". J'aurais voulu avoir une réaction plus expressive de la part de Giles maintenant que j'y pense, mais celle de Buffy est absolument parfaite. Sarah a, qui plus est, un jeu absolument impeccable. Un autre homme de sa vie qui trahit sa confiance et se retourne contre elle (même si dans le cas présent, le mot est fort).


  • Kralik aurait donc torturé et tué une douzaine de femmes de son vivant, ce qui le rend, dans sa condition vampirique, mille fois plus cruel et dangereux. Le portrait a de quoi te refroidir direct. Je suis étonnée qu'il n'ait pas fait parti du quatuor formé par Angélus, Darla, Spike et Dru, parce que niveau cruauté, je le trouve pas bien loin d'Angélus... Bref, concernant Buffy, on peut en revenir au parallèle avec le Petit Chaperon Rouge. D'une part, on a l'évidence, la pauvre fille sans défense et le loup qui la prend en chasse (et qui enlève sa mère, dans le genre évident ^^). Mais qui plus est, quand on sait le sens réel du conte, avec la métaphore du viol, la symbolique de la couleur rouge, on peut aussi obtenir une interprétation intéressante au vu du profil de Kralik qui semble avoir un sérieux problème avec les femmes plus précisément.


  • Cordélia qui débarque à la Bibliothèque : "Je dois faire un travail de recherche sur la Bosnie, mais si c'est la fin du monde, je ne me fatigue pas", lol.


  • Buffy qui demande à Cordélia de la raccompagner (tout sauf Giles, ça fait mal sur le coup), j'ai vraiment aimé. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé ce petit moment où Cordy semble comprendre combien Buffy est fragilisée/bouleversée et ne cherche pas à faire du sarcasme quand elle lui demande de l'aider (malgré ses petites notes d'humour à côté sur une potentielle amnésie et fin du monde). J'ai vraiment apprécié ce petit moment où on nous montre plus que la Cordélia superficielle qu'on retrouve la plupart du temps dans BTVS, parce que d'un regard, elle semble avoir compris. Je déplore vraiment le manque de *vrais* moments entre Buffy et Cordélia.


  • Buffy qui jette d'un revers de la main les fleurs que lui a envoyé son père, dans la poubelle, à peine rentrée chez elle. Ca en dit long. En une journée d'anniversaire, elle a trouvé le moyen d'être déçue par son père, trahie par son père de subsitution, poursuivie par un vampire cruel... Ca en fait beaucoup pour une jeune fille de 18 ans.


  • Quel meilleur moyen pour un Loup d'attirer la Petite Fille sans défense dans ses filets que d'enlever sa mère-grand (ou presque Razz ) ? Buffy y va avec courage en tout cas (et elle est trop mignonne dans sa salopette ! ^^). A sa place, j'aurais quand même cherché à avertir quelqu'un, au moins Willow et Alex (deux grands abonnés absents de l'épisode d'ailleurs, on les voit relativement peu !).


  • Portrait du loup, partie 2 : j'aime énormément la partie où Kralik parle à Joyce de sa mère, en disant que c'était une femme sans amour propre qui a essayé de lui prendre le sien, et qui a apparemment l'air de l'avoir torturé. La plupart des hommes qui ont un problème avec les femmes ont initialement un problème avec leur mère ; je dois dire que c'est un sujet qui m'intéresse. Pour que Kralik soit aussi cruel avec les femmes plus spécifiquement, c'était parfaitement logique que le sujet de sa propre mère soit abordé à un moment ou à un autre, et je suis bien contente qu'ils l'aient fait ici. Le fait qu'il l'ait tué et mangé est assez parlant de la haine qu'il pouvait avoir contre elle, sans compter les femmes qu'il a torturé et tué de son vivant...


  • Quentin Travers l'enf*iré, partie 2 (d'une très longue liste, j'en suis certaine) : le moment où il dit à Giles qu'il a vu Buffy entrer et l'a laissé "commencer le test", arggh, sérieuse envie de le baffer. Il a la mort de deux de ses hommes sur les bras, le relâchement d'un vampire psychopate sur les bras, la mise en danger d'une jeune fille, et pourtant, il boit son thé et raconte ça à Giles dans le calme le plus absolu. Je suis bien contente de la réaction de Giles qui part direct pour aider Buffy, mais j'aurais été lui, j'aurais foutu un bon coup de poing dans le nez à Quentin avant de quitter les lieux.


  • "Pourquoi es-tu venue au milieu du bois ? Pour donner des bonbons à grand-mère ?", référence explicite ^^


  • La scène où Buffy atterrit dans une pièce remplie de photos de Joyce est totalement flippante ! Dans le genre maniaco-psychopate, hum, on a une perle...


  • Buffy, peut-être pas la force physique, mais tout est dans la tête. Elle a été courageuse et astucieuse ♥️ Qu'il meurt en avalant de l'eau bénite qu'il s'est lui-même empressé d'ingurgiter, hum, dans le genre mort débile... Cela dit, j'ai jamais compris pourquoi il avait besoin de médicaments. C'est un vampire...


  • Giles qui vient secourir Buffy, la scène est forte là aussi, parce qu'au-delà de sa trahison, il a quand même cherché à rattraper le coup en étant présent pour elle.


  • La répartie de Buffy face à Quentin Travers est PAR-FAITE. Pour un de leurs stupides tests, il y a quand même eu deux morts, Joyce a failli y passer, et Buffy aussi. Ca fait un peu beaucoup...


  • J'adore le moment où Quentin révèle que le test n'est pas seulement pour la Tueuse, mais aussi pour son Observateur, et que Giles a complètement échoué. Buffy a l'air vraiment suprise d'entendre ça, surtout que pour la première fois dans la série, on a la claire mention que Giles se comporte comme un père avec sa fille quand il s'agit de Buffy. Et voilà Giles viré du Conseil des Observateurs...


  • La scène où Giles prend soin des blessures de Buffy est absolument magnifique et émouvante ! ♥️ J'adore tellement ce passage, surtout qu'elle laisse faire, alors qu'un peu plus tôt, on la voyait sur la défensive. Doucement, mais sûrement, ils recréent ce lien qui s'était brisé entre eux, aidés ironiquement par les paroles de Quentin Travers quant à ce lien père/fille qui les unit. Et en un sens, je lis peut-être un peu trop dans la scène, mais j'ai aussi l'impression que, pour en faire une interprétation métaphorique, il soigne aussi ses blessures vis-à-vis de ses problèmes de père et d'abandon. Il montre qu'il est là pour prendre soin d'elle, quitte à tourner le dos à son travail d'Observateur, là où, au contraire, son père est loin d'elle et a préfèré faire passer son travail avant sa propre fille.


  • Vraiment sympa la scène avec tout le Scooby réuni chez les Summers ! Willow qui a l'air d'être complètement flippée à l'idée que Giles ait été viré, elle est mignonne, lol.


  • "J'ai eu un anniversaire traditionnel : misérable et horrible". Triste, triste constat, parce que ça va pas s'arrêter là...


  • Je suis trop fan de la dernière scène, quand Buffy n'arrive pas à ouvrir le pot, et que Alex (qui, pour une fois, peut montrer sa méga-giga-super virilité) essaie de l'ouvrir pour elle, mais au final, n'y arrive pas, et demande à Willow de l'aider. C'était une excellente chute pour l'épisode et toute sa thématique.




Impressions générales : Un épisode riche et vraiment excellent, surtout pour le personnage de Buffy. Les principaux protagonistes ici sont vraiment elle et Giles, aussi bien en tant que personnages que vis-à-vis de leur relation père/fille. L'épisode n'est pas seulement axé sur le fait qu'elle perde sa force de Tueuse et devienne une "fille normale" (à la limite, c'est un sujet qui m'a moins intéressé dans cet épisode), mais aussi sur ses problèmes avec les hommes (ses pères surtout) et l'abandon de manière générale, au point où elle en arrive à craindre de redevenir la jeune fille qu'elle était, une fille qui ne serait peut-être pas autant digne d'intérêt. Son père qui semble se désintéresser d'elle, Giles qui la trahit d'une façon très douloureuse, Angel qui n'est pas encore parti mais qui fait un peu pot de fleur sur ce coup là... Je trouve la thématique menée de manière quasi-parfaite. J'en veux vraiment à Hank Summers de la rendre si malheureuse, je n'étais pas aussi sévère lors de mes autres revisionnages, mais maintenant, je me surprends à vraiment l'être... Et concernant Giles, même s'il a chuté dans la confiance de Buffy à un moment donné, il l'a regagné et montré qu'il en était digne, notamment avec leur dernière scène ensemble de cet épisode où il prend soin de ses blessures. Malgré une erreur, il a finalement montré qu'il la faisait passer avant son travail et ses responsabilités. Son père avait misérablement échoué à ce test quelques heures plus tôt. Le Conseil a peut-être testé Giles, mais finalement, ça aura également été un test indirect de Buffy vis-à-vis de Giles. Buffy a besoin de cette figure paternelle dans sa vie et je ne serais jamais suffisamment reconnaissante à Giles pour ce qu'il lui apporte. Je me surprends à vraiment beaucoup, beaucoup aimé leur relation lors de ce revisionnage ♥️

Autre élément potentiellement intéressant, c'est qu'on pourrait limite faire un parallèle entre Buffy et ses problèmes de père/hommes, et Kralik et ses problèmes de mère/femmes. Deux aspects de ces problèmes de figures parentales se confrontent dans cet épisode, avec la formation d'un monstre d'un côté et d'une jeune fille en mal être de l'autre.


Concernant le second thème important de l'épisode, j'ai aimé découvrir la Buffy sans pouvoirs. On passe d'une jeune femme qui savoure sa puissance au début de l'épisode, à une jeune fille fragile et normale, qui a du mal à réchapper à ses assaillants, comme tout le monde. La métaphore du Petit Chaperon Rouge prise en chasse par le loup est vraiment intéressante et j'aime la manière dont l'épisode la développe. Buffy a qui plus est fait ses preuves au final, bien malgré elle, mais elle a prouvé que son titre de Tueuse, elle le méritait.


Sinon, je déplore encore une fois l'absence de Faith, que l'on ne voit pas du tout. Elle aurait totalement eu sa place dans cet épisode, surtout vu ses propres problèmes, et elle est une Tueuse. A un niveau ou à un autre, elle aurait pu aider. Il y a un petit problème de continuité.

_________________
Episode 12 -Sans défense 04_bmp10
Crédit à Sintonia pour l'icon !

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Ludo
Everyone's Waiting
Everyone's Waiting
Ludo

Masculin
Nombre de messages : 9881
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeLun 11 Avr - 9:03

Citation :
La première scène avec Buffy et Angel est fun et sympa !
Youhouuuuu lol! Un grand pas pour l'humanité Razz

Citation :
Buffy s'entraîne à la Bibliothèque à lancer des couteaux en direction d'une cible, mais... n'y a t-il donc JAMAIS d'étudiants qui viennent à la bibliothèque pour étudier ? Parce que tomber sur une fille en train de s'amuser avec des objets pointus, c'est quand même relativement perturbant, j'imagine, pour des élèves d'un lycée, quand bien même il s'agisse de celui de Sunnydale...
Ah, cette bibliothèque... quelque part, c'est assez réaliste que les adolescents ne passent pas leur temps à la bibliothèque. Mais quand même, ça manque un peu de crédibilité, surtout que le Scooby est parfois très peu discret, comme Buffy dans cet épisode!

Citation :
L'intervention inutile de Oz : "La patinoire c'est cool. C'est de l'eau, sans en être." O-kay... Razz
Ah, Oz, ce philosophe... C'est un semi-personnage secondaire formidable, il est rarement au centre de l'intrigue, mais ses interventions sont absolument excellentes lol!

Citation :
Je me demande pourquoi le conseil des Observateurs a jeté son dévolu sur Buffy, et non sur Faith. En toute logique, ne devrait-elle pas être "l'officielle" ? En tant que dernière appelée ?
Les scénaristes n'ont jamais été très clairs là-dessus... tout porte à croire que Buffy reste la Tueuse officielle à partir du moment où elle a un observateur (et Faith non). Je regrette qu'on ait jamais eu plus d'informations là-dessus, ça a toujours été très flou (même dans les saisons suivantes, avec les quelques références à ce sujet).

Citation :
J'ai bien aimé le passage où Willow aborde le sujet du "Et si elle ne récupérait pas ses pouvoirs ?". Buffy répond qu'elle essaiera de faire avec, mais quand on voit comment elle saute limite sur Giles pour savoir si il a trouvé quelque chose une seconde plus tard, lors de son arrivée à la bibliothèque, on voit que ça restait une manière de sauver les apparences. On sait pertinemment qu'elle aurait eu beaucoup de mal dans le cas où elle aurait dû définitivement vivre sans ses pouvoirs, au début du moins. Elle qu'on voyait jouir de ses pouvoirs au début, se retrouver sans à long terme l'aurait sacrément sonnée. C'est une thématique intéressante cela dit !
Je pense qu'elle le vivrait très, très mal. Elle a beau s'en plaindre parfois, dans le fond on sait combien ça compte pour elle qu'elle soit l'Elue et qu'elle ait une certaine "importance"... j'aime bien ce petit côté égocentrique, parce que c'est assez humain.

Citation :
J'aime les conversations, trop rares entre ces deux là
Je regrette aussi que les scénaristes aient souvent préféré les faire s'embrasser pour contenter un certain public, au lieu de se concentrer sur des petits échanges qui font souvent toute la richesse d'une relation. Mais je trouve qu'ils en ont quand même pas mal dans la saison 3 (comparé aux deux premières), donc ça m'étonne que ce soit la saison où tu les aimes le moins.

Citation :
Alors par contre, gros moment "guuuhh" quand Angel raconte qu'il observait Buffy quand elle a été appelée, une sucette à la bouche, descendant les marches de l'école, et qu'il l'a aimé parce qu'il a "vu son coeur" et a voulu le protéger et bla bla bla. Come on, vous pouvez pas faire plus cheesy, sérieux... Rolling Eyes En plus d'être mielleux, c'est aussi un peu creepy, elle devait avoir 14 ans... En revanche, la chute de la scène est sympa, ça m'a bien fait rire ! "C'est magnifique. Ou dégoûtant, selon le point de vue dont on se place". "C'est ce que je me disais aussi." MDR !
Je trouve pas que ce soit cheesy à partir du moment où, comme tu le dis toi-même, la scène est nuancée en nous apportant un point de vue moins "beau" sur le sujet, c'est assez honnête, tant de la part des scénaristes que des personnages. Ce moment me fait trop rire, en tout cas!

Citation :
Mais alors, le must, c'est vraiment le moment où elle apprend que sa condition de faiblesse vient de Giles et de ce qu'il lui a fait. Giles semble vraiment craintif à l'idée de lui révéler sa trahison, mais il assume sa responsabilité jusqu'au bout avec courage, malgré ce que ça implique (briser quelque chose entre eux). Mais Buffy me brise vraiment le coeur, surtout quand elle ne veut pas entendre ce qu'il lui dit, et qu'elle lui sort : "Who are you ?". J'aurais voulu avoir une réaction plus expressive de la part de Giles maintenant que j'y pense, mais celle de Buffy est absolument parfaite. Sarah a, qui plus est, un jeu absolument impeccable. Un autre homme de sa vie qui trahit sa confiance et se retourne contre elle (même si dans le cas présent, le mot est fort).
Je crois que c'est ma scène préférée de l'épisode. Buffy est bouleversante, elle tombe encore de haut... sauf que, cette fois-ci, elle avait vraiment confiance en Giles.

Citation :
Je déplore vraiment le manque de *vrais* moments entre Buffy et Cordélia.
Je suis assez d'accord, surtout que leur dynamique est intéressante. Je pense vraiment qu'elles auraient pu s'apporter beaucoup sur le long terme. C'est une dynamique différente de Buffy/Willow, mais qui aurait pu s'avérer attachante.

Citation :
Je suis trop fan de la dernière scène, quand Buffy n'arrive pas à ouvrir le pot, et que Alex (qui, pour une fois, peut montrer sa méga-giga-super virilité) essaie de l'ouvrir pour elle, mais au final, n'y arrive pas, et demande à Willow de l'aider. C'était une excellente chute pour l'épisode et toute sa thématique.
Je rigole rien qu'à imaginer la scène dans ma tête Episode 12 -Sans défense 88478 Ah là là, Alex ^^
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 58970
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitimeLun 11 Avr - 13:18

@Ludo a écrit:
Citation :
La première scène avec Buffy et Angel est fun et sympa !
Youhouuuuu lol! Un grand pas pour l'humanité Razz

lol!

PS : Rien à voir, mais j'ai posté des walls Bangel dans la partie créas du net, c'est tellement rare de ma part, faut que t'y jette un oeil Razz


Citation :
Ah, cette bibliothèque... quelque part, c'est assez réaliste que les adolescents ne passent pas leur temps à la bibliothèque. Mais quand même, ça manque un peu de crédibilité, surtout que le Scooby est parfois très peu discret, comme Buffy dans cet épisode!
Oui, je veux bien que les ados y passent pas leur temps, mais ça reste quand même une bibliothèque, l'endroit où tu te rends quand t'as des devoirs et tout, ça semble peu crédible effectivement Laughing

Citation :
Les scénaristes n'ont jamais été très clairs là-dessus... tout porte à croire que Buffy reste la Tueuse officielle à partir du moment où elle a un observateur (et Faith non). Je regrette qu'on ait jamais eu plus d'informations là-dessus, ça a toujours été très flou (même dans les saisons suivantes, avec les quelques références à ce sujet).
Idem ! C'est regrettable qu'ils n'aient pas plus développé que ça, la ligne était assez floue... Même en saison 7, quand Buffy dit qu'une autre Tueuse sera appelée à *sa* mort. Et Faith dans l'histoire ? Episode 12 -Sans défense 598110


Citation :
Je regrette aussi que les scénaristes aient souvent préféré les faire s'embrasser pour contenter un certain public, au lieu de se concentrer sur des petits échanges qui font souvent toute la richesse d'une relation. Mais je trouve qu'ils en ont quand même pas mal dans la saison 3 (comparé aux deux premières), donc ça m'étonne que ce soit la saison où tu les aimes le moins.
Je suis aussi agréablement surprise de les avoir vu avoir des conversations (trois jusqu'ici, j'étais contente à chaque fois lol! -même si bon, ça reste à sens unique), mais ce qui me fait ne pas les aimer dans cette saison se situe à un autre niveau (ils sont plus dans le mélodrame qu'en saison 2).


Citation :
Je trouve pas que ce soit cheesy à partir du moment où, comme tu le dis toi-même, la scène est nuancée en nous apportant un point de vue moins "beau" sur le sujet, c'est assez honnête, tant de la part des scénaristes que des personnages.
Oui, mais elle parlait de la manière dont il parlait de son coeur (elle dit un truc comme "prendre sa phrase au pied de lettre" à un moment, je sais plus précisément), pas du fait qu'elle avait 14 ans...


Citation :
Citation :
Je déplore vraiment le manque de *vrais* moments entre Buffy et Cordélia.


Je suis assez d'accord, surtout que leur dynamique est intéressante. Je pense vraiment qu'elles auraient pu s'apporter beaucoup sur le long terme. C'est une dynamique différente de Buffy/Willow, mais qui aurait pu s'avérer attachante.
Carrément !!! Et même dans les dernières saisons, je suis la première à vouloir revoir des interractions Cordy/Alex après leurs évolutions respectives, mais des interractions Cordy/Buffy m'auraient tout autant plu ! En creusant, je suis sûre qu'il y aurait eu moyen d'en faire quelque chose de bien... Surtout que, comme Cordy, Buffy avait été une fille "superficielle" à une époque, et elle aussi a fait son petit bout de chemin...



_________________
Episode 12 -Sans défense 04_bmp10
Crédit à Sintonia pour l'icon !

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Episode 12 -Sans défense Empty
MessageSujet: Re: Episode 12 -Sans défense   Episode 12 -Sans défense Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 12 -Sans défense
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animé bleach 26 épisodes hs
» coucou moi c'est CHARABIA.........
» [Coben, Harlan] Myron Bolitar - Tome 11 : Sans défense.
» SGA - Que serai-je sans toi - McKay/Sheppard - G
» Torchwood : Saison 3 (attention spoilers sans balises à partir de la page 11 !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spuffy & Cangel Forum :: Buffy the vampire slayer :: Les saisons :: Saison 3-
Sauter vers: