Spuffy & Cangel Forum

Pour tous les fans du couple Buffy/Spike (mais aussi Cordy/Angel), ainsi que tous les fans de BTVS et ATS, ce forum est fait pour vous.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Episode 11 - Folle

Aller en bas 
AuteurMessage
a.a.k
Cangel 'till the end
Cangel 'till the end
a.a.k

Féminin
Nombre de messages : 7139
Age : 32
Localisation : In Jensen's arms
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeSam 6 Juin - 17:14

Episode 11 - Folle Sans_203

Angel et Spike sont tous deux à la recherche de Dana, une jeune femme d'une force surhumaine évadée d'un hôtipal psychatrique. Enfant, elle avait été enlevée et torturée par l'homme qui avait massacré toute sa famille. Très perturbée, elle est décidée à le retrouver pour lui faire payer ses crimes...


Qu'avez-vous pensé de cet épisode?

_________________
C/A 4ever

Episode 11 - Folle Withdr11

It's gonna be a long while 'till you work you way out, but I know you well enough to know you will. And I'll be with you until you do ~ Cordy
I'm gonna get you back. I need you back ~ Angel
Revenir en haut Aller en bas
http://cangelbestlovers.positifforum.com/
Esther
Best Couples Ever
Best Couples Ever
Esther

Féminin
Nombre de messages : 4703
Age : 26
Date d'inscription : 07/08/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeSam 8 Mai - 20:48

superbe conséquences de chosen pour montrer qu'ils n'ont pas tous penser aux conséquences et puis beaucoup de spike ca fait plaisir^^ par contre ses bras...snif...

_________________
Episode 11 - Folle Spuffy10
Kit de Anita ( je pense)
Episode 11 - Folle Spuffy15
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 58935
Age : 29
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeMar 11 Jan - 23:44

Plus j'y pense, plus je me demande si cet épisode n'est pas mon préférée de la série ♥️ Je l'adore !

En quelques points :

Episode 11 - Folle 02_bmp17

"No more daddy... no more mommy... no more hands. Can't touch me ever again."


  • Je trouve le personnage de Dana réellement fascinant et intéressant. Déjà parce qu'elle a une histoire difficile et je la trouve profondément touchante au milieu de sa folie. Une personnalité complexe et difficile, mais au final, parfaitement logique quand on voit ce qu'elle a traversé. A de nombreuses reprises, au milieu de son discours à Spike, on la voit avoir les larmes aux yeux, alors qu'elle croit parler à son réel agresseur. Elle m'a vraiment, vraiment émue. Navi Rawat est franchement extraordinnaire dans son jeu. La façon dont elle alterne la folie, la fragilité, la force... Impressionnante.

  • "No more daddy... no more mommy... no more hands. Can't touch me ever again." => *boule dans la gorge*...

  • Le sujet de fond qui est abordé dans cet épisode. La torture telle que celle qu'elle a subi est une chose relativement exceptionnelle dans les faits divers, mais l'abus sur enfant et les conséquences que cela peut avoir psychologiquement sur toutes les personnes qui en ont été victimes était une chose qu'on avait rarement abordée dans le Whedonverse (on avait le cas de Brittany en saison 2 d'ATS cela dit). Ici, c'est abordé de manière particulièrement forte et poignante.

  • Le moment où elle se trouve dans le supermarché et qu'elle a un flash de son agresseur parce qu'elle trouve un haut similaire au sien dans les rayons. Encore un moment vraiment prenant, parce que c'est toujours les détails qui lui rappellent l'horreur qu'elle a vécu. Et je trouve sa sortie du magasin vraiment classe, sur le fond sonore de "Blood, Milk and Sky" ♥️ Folie et puissance, je trouvais le thème musical bien accordé.

  • Je suis particulièrement fan du moment où elle parle pour toutes les autres Tueuses, parce que les visions envahissent sa tête. Notamment le moment où elle parle pour Nikki Wood, qui dit qu'elle doit retrouver son petit Robin... Et Spike se prend tout en pleine tête, forcément, il en a deux sur son tableau de chasse. Je pense que se retrouver face à un cas comme celui-ci était finalement approprié pour son personnage. Spike est probablement le vampire qui a l'histoire la plus particulière et hors du commun avec les Tueuses (d'où peut-être sa persistance à vouloir la retrouver).
    Et j'aime ça. J'aime qu'il ait cette particularité dans son histoire. Et cet épisode a été un beau moyen de permettre d'approfondir ce côté de son personnage, et de montrer qu'il a encore pas mal de choses à régler dans sa gestion non seulement de sa culpabilité (il a tendance à vouloir aller de l'avant et c'est un bon moyen de ne pas sombrer, mais il oublie de se connecter émotionnellement à la peine/ douleurs de ses victimes, quand bien même il soit conscient de ses crimes -ici, Dana le force jusqu'au bout à faire face à cette peine, malgré le fait qu'il n'en soit pas l'origine dans ce cas plus spécifique), mais aussi dans sa manière d'appréhender les victimes, et a fortiori les Tueuses avec une case en moins.


  • L'idée de faire confondre à Dana la réalité avec les visions était une excellente chose. Lors du premier visionnage, on croit vraiment qu'il s'agit de Spike, le monstre qui lui a fait subir toutes ces horreurs (surtout qu'ils s'attachent à mettre des éléments pour le faire croire, comme Spike qui semble reconnaître l'endroit quand il arrive près du local où son agresseur la retenait prisonnière). D'ailleurs, l'histoire ici était fort similaire à celle que Spike racontait à Dawn dans sa crypte, lors de l'épisode Crush dans BTVS. Quand il lui expliquait avoir tué une famille, mais qu'il savait qu'il y avait encore une petite fille qui se cachait à l'étage.
    Je dois admettre que, la première fois que je l'ai vu, j'ai été franchement soulagée de voir que ce n'était pas lui qui était coupable de ce crime plus spécifique. Car même si Spike a commis d'horribles actes durant un siècle, je l'ai toujours vu comme un sanguin qui s'éclate à tuer et à se battre, plutôt qu'un sadique qui s'amuse à torturer pour le plaisir pendant des jours, voire semaines, voire mois. C'est plus le style d'Angélus. Spike, je me le suis toujours figurée comme un impulsif qui demande juste à s'éclater et se fourrer dans le premier combat venu ; un peu la politique du 'je vois, je veux, je prends', celui qui ne se prend pas la tête, qui aime l'adrénaline et les sensations que lui procure le combat. Donc l'imaginer adepte de torture pour le plaisir de voir souffrir, ça n'était pas du tout la catégorie dans laquelle je me permettais de l'imaginer. Et ça ne l'est toujours pas d'ailleurs.

  • J'aime la façon dont on aborde les conséquences du sort de Willow pour activer les Tueuses. On nous montre que cela n'a pas eu qu'un impact positif, en fonction de qui se retrouvait avec ce pouvoir entre ses mains. Ils ne le contrôlent pas, et les personnalités comme Dana peuvent s'avérer être un danger pour la société compte-tenu de son instabilité...

  • Je reprendrais une formulation de Darthmarion, Spike a été le catalyseur de toute la colère et tout le désir de revanche de Dana. Elle en avait besoin ; besoin de décharger la peine et la douleur qu'elle a ressenti à l'époque où la pourriture de mec qui l'a torturée et retenue prisonnière sévissait sur elle. Elle a pu diriger sa rage vers quelqu'un, et Spike était le coupable tout désigné. Mais comme elle disait très bien aussi, on voit qu'elle est capable de réaliser qu'elle a commis une erreur quand elle se rend compte que son bourreau n'était effectivement pas Spike. Ca peut laisser une brèche d'espoir pour son état et sa possibilité de guérison, parce qu'elle arrive à le comprendre et à lui parler (un court moment) de manière plus posée (quand elle lance le sujet des deux Tueuses qu'il a tuées).


  • La témérité et le côté fonceur de Spike me fera toujours sourire. J'aime ce côté impulsif, mais parfois, ça peut franchement le désservir.

  • Andrew !!! Aww, mon petit Andrew ! Il a changé, sans avoir changé. Toujours aussi collant, énervant, mais tellement attachant et marrant ^^ Déjà, les retrouvailles avec Spike, supers drôles, surtout quand il lui parle de son psy qui disait qu'il se berçait de faux espoirs lol! Ce qui a de drôle, c'est surtout le contraste avec le manque de chaleur de Spike (quoique, comme me le faisait remarquer Darthmarion, je suis sûre qu'il était un minimum content de le revoir en fait, parce que le Spike réellement farouche l'aurait envoyé valdinguer en moins de deux devant cet élan affectif !). A la Spike quoi Episode 11 - Folle 88478 Andrew me fait trop rire quand il essaie de se donner de grands airs avec son cigare, ses grands discours, quand il dit qu'il a gagné en virilité puis hurle de manière très aigüe quand ils tombent sur un corps lol! . Et quand il sort son petit sachet pour son goûter, avec son prénom marqué dessus aussi lol! Sans oublier le coup de la pièce qu'il essaie de goûter pour voir le goût du sang ; énorme ! Voilà, ça c'est Andrew, un épisode et déjà 5 ou 6 scènes cultes ! Episode 11 - Folle 88478

  • La conversation se rapportant à Buffy. Quand on ne sait rien de ce qu'elle est devenue post-Chosen, on *boit* les paroles d'Andrew ! J'ai bien aimé ce petit côté intéressé de Spike, qui tente de jouer les indifférents parallèlement, quand il pose la question. S'il était moins trouillard, Buffy serait déjà au courant de son retour... Mais néanmoins, on sait à ce stade là de la série qu'elle ne sait pas qu'il est vivant (Andrew l'aurait *forcément* su lol! ). Et on sait aussi que Spike est un parfait crétin d'avoir aussi peur.

  • Le fait que Dana coupe les mains de Spike. Un geste symbolique quand on sait qu'elle le prend pour l'assassin de ses parents et son agresseur, mais parallèlement, je trouvais ça horrible pour Spike. Je me souviens que la première fois que j'avais vu l'épisode, ça m'avait fait flipper sur le coup.

  • On voit Spike réellement faire face à ses remords. Lui qui adopte la politique du "aller de l'avant", constamment, j'ai aimé qu'on ait une sorte d'arrêt sur image concernant sa culpabilité pour tous ses crimes passés. Il a une façon de gérer sa culpabilité complètement différente de celle d'Angel. J'aime la façon dont l'a formulé Darth sur Crash OS : Spike est plus un actif par nature, Angel se laisse plus accabler. Mais là, j'ai quand même apprécié qu'on voit comment il le ressent. Il sait qu'il a fait des choses atroces, il assume ses fautes passées, mais il sait aussi que ça ne peut rien changer de se laisser abattre par ça. Il a tendance à... foncer. Parfois de manière un peu irréfléchi, mais il fonce. Si on se laissait tous couler par nos erreurs, on serait dans un piteux état au final... Aller constamment de l'avant, c'est une manière de gérer les choses. Peut-être pas la meilleure, peut-être pas la pire, mais c'est une façon de faire. Et ça correspond parfaitement à la personnalité de Spike.


  • Quand Dana jette Spike par la fenêtre et qu'Angel débarque pile à ce moment là. J'adore sa réplique quand il se relève : "Oh, I just thought I'd see what it was like to bounce off the pavement. Pretty much what I expected." lol!

  • La scène de fin, à l'hôpital, quand Angel vient rendre visite à Spike. On voit Spike plus dans la réflexion et il montre beaucoup plus ses remords quant à ses actes passés ici (on sait que ce n'est pas trop son genre de s'étaler sur ce genre de sentiments, et je comprends qu'après un truc pareil, il ait été plus enclin à l'exprimer). J'aime particulièrement quand il dit qu'il ne peut pas la blâmer pour ça, parce qu'après tout, il le mérite. Et j'aime aussi la direction que prend la conversation, quand il dit que Dana est un monstre, comme eux, mais qu'elle était avant tout une victime, comme eux l'ont été également à une époque. Les monstres ont tous été des victimes à un moment donné je pense (sauf réelle exception). J'aime qu'ils mettent en avant cette idée. Et j'ai apprécié aussi qu'ils évoquent leur passé et la façon dont ils vivaient respectivement leur condition de vampire. Comme je disais un peu plus haut, Spike était vraiment axé sur l'éclate, c'était un jeu pour lui. Mais cet épisode est un tournant dans le sens où il commence réellement à se connecter à la peine des victimes, Dana aura été d'une grande aide à ce niveau là, même si manière de procéder était relativement radicale, elle lui a permis de voir en face le genre de douleurs que cela avait pu causer et je pense que loin d'y être insensible, Spike a simplement été obligé d'arrêter de le fuir pour s'y confronter.

  • J'adore tous les combats avec Dana, notamment celui dans la ruelle entre Dana-Spike-Andrew.

  • Ils se font doubler par Andrew à la fin. On apprend que Buffy ne fait pas confiance à Angel et W & H, et je dois dire que je suis plus rassurée de savoir Dana avec d'autres Tueuses ; des personnes qui sauront s'occuper d'elle compte-tenu de ses capacités particulières. Maintenant, elle reste profondément instable, donc il va aussi falloir l'accompagner psychiatriquement.

  • Découvrir Spike dans des enquêtes. Alors, résumons : 1) Impulsif, mais on le savait déjà. 2) Fonceur, mais on le savait déjà. 3) Persévérant, mais on le savait déjà. 4) Complètement différent d'Angel dans la manière de gérer et d'aborder une victime, mais on le savait déjà lol! Ce que j'adore chez Spike, c'est que c'est vraiment un anti-héros en fait lol! Dans "Destin" (5x08), il sauve une jeune fille d'un vampire dans une ruelle, et au lieu de se contenter de ça, il la traite d'idiote de se balader en soirée, je trouve ça énorme lol! C'est aussi pour ça que j'adore son personnage, le côté je m'en-foutiste pas du tout intéressé par le Destin et les grands actes héroïques... Certains tiendraient à préserver une certaine image. Lui, il s'en fout complètement. Il est entier et vrai, et vient un moment où c'est finalement tout ce qui compte.




En bref, un excellent épisode, de grande qualité. Particulièrement axé sur Dana, un personnage pour lequel j'ai eu un vrai coup de coeur et qui me touche tout particulièrement ; et axé sur Spike, mon personnage adoré-préféré avec Buffy. Avec une pincée d'Andrew. La recette gagnante !

J'aurais aimé savoir ce que devient Dana.

_________________
Episode 11 - Folle 04_bmp10
Crédit à Sintonia pour l'icon !

~ Sens Critique ~ Tumblr ~


Dernière édition par Miss Kitty le Jeu 13 Jan - 0:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
vic59
Cangel fan
Cangel fan
vic59

Masculin
Nombre de messages : 8377
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeMer 12 Jan - 0:04

ça c'est de l'analyse ! ,très intéressante cette review ^^

Il me semble que l'épisode dans lequel Spike sauve une jeune femme et lui fait la leçon est Cauchemars (5*10) .

_________________
Episode 11 - Folle 01_bmp10
Merci Miss Kitty Episode 11 - Folle 682513
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 58935
Age : 29
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeMer 12 Jan - 0:16

Ah super, merci ! Episode 11 - Folle 451401 Faurdra que je le revois (surtout que j'aime bien quand Fred lui sort des trucs improbables du ventre Razz ).

Et ouais, je me suis emportée dans la review je crois lol!

_________________
Episode 11 - Folle 04_bmp10
Crédit à Sintonia pour l'icon !

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Ludo
Everyone's Waiting
Everyone's Waiting
Ludo

Masculin
Nombre de messages : 9880
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 14:04

Ah, il est vraiment, vraiment chouette, cet épisode. On part d'une intrigue totalement indépendante pour finalement la rattacher à la grande mythologie du Buffyverse, et c'est assez délicieux pour ce qui est de la continuité et de la cohérence globale de Buffy et Angel.

Dans un premier temps, j'aime beaucoup le fait que le sort de Chosen soit évoqué et, surtout, que les scénaristes aient suffisamment de recul sur la question pour le remettre en cause. Le grand discours de Buffy dans le finale était superbe et empli d'espoir, une bien jolie façon de clore la série, mais je suis content qu'Angel (puis, d'après ce que j'ai compris, les comics de la saison 8) permette d'en traiter les conséquences et de nuancer ce sort qui n’apparaissait que sous un jour très flatteur jusqu'à présent. Dana me rappelle beaucoup Faith dans son côté profondément paumé et en perdition (Faith ayant montré beaucoup plus tôt qu'être nommé Slayer ne signifie pas que tu deviens automatiquement un super-héros : les pouvoirs, c'est bien, le mental, c'est encore mieux !), et le parallèle est encore plus évident pour ce qui est de la scène dans laquelle elle torture Spike : ça m'a directement rappelé le passage dans lequel Faith torture Wesley. Donc, clairement, comme Faith avant elle, Dana se fond à merveille dans l'atmosphère un peu sombre de la série et sa thématique de la rédemption ; de la même façon, c'est un personnage qui apparaît tellement riche et typique de la série qu'elle aurait bien mérité de réapparaître par la suite. Mais je conçois que son cheminement psychologique aurait pu être un peu répétitif, par rapport à tout ce qui a déjà été fait dans la série à ce niveau-là.

En outre, j'ai franchement adoré le retour d'Andrew : toutes ses scènes contrastent énormément avec la noirceur de l'intrigue du jour, mais l'ensemble s'enchaîne pourtant de manière très fluide. C'est quelque chose qui est commun au Whedonverse en règle générale, ce mélange des registres sans que jamais rien ne paraisse forcé. En tant que fans, on est forcément habitués à cela, mais je tiens à le signaler parce que c'est quelque chose que l'on retrouve très rarement de manière aussi maîtrisé et fluide à la télévision. Andrew, donc, réapparaît dans toute sa splendeur, à tous les niveaux. C'est vraiment l'un des personnages de Whedon qui me fait le plus rire, même s'il est relativement secondaire... Je comptais au départ désigner les scènes que j'ai préférées, mais je me rends compte que toutes ses apparitions, toutes ses répliques frisent l'excellence comique. J'ai déjà dit tout le bien que je pense du personnage, de toute façon. Donc je vais plutôt parler de sa relation avec Spike, que je trouve presque encore plus géniale ici que dans la saison 7 de BTVS. A la manière de sa relation avec Harmony que l'on a vu évoluer deux épisodes plus tôt vers une forme de respect bienvenue, je me suis régalé des retrouvailles entre Spike et Andrew, avec cette longue étreinte (du presque jamais vu avec un personnage aussi peu tactile que Spike) à la fois très drôle et très tendre. Les deux personnages ont bien changé depuis leurs débuts tout en gardant ce qui fait leur charme, et c'est vraiment agréable de voir à quoi ressemble leur relation aujourd'hui ; Spike se veut désormais moins cynique, on voit qu'il prend plaisir à converser avec Andrew, même s'il y tire évidemment de l'intérêt (la mention de Buffy, plutôt bienvenue). En outre, j'ai beaucoup aimé les références assez explicites à l'homosexualité d'Andrew : "I see your senses seem to be as well-honed as your Viggo Mortensen pectorals" lol! J'ai regretté qu'il n'y ait pas eu de scène d'au-revoir entre Spike et Andrew (non, je n'en fais pas du tout tout un plat Laughing ), leur conversation s'étant achevée un peu brusquement avec l'arrivée de Dana, mais je me souviens qu'Andrew réapparaît plus tard dans la saison donc j'espère intimement qu'ils y partagent au moins une scène !

A noter que le personnage de Spike lui-même est intéressant dans cet épisode, notamment dans la scène finale où sa confession est très juste et très touchante. Même si je garde toujours une certaine préférence pour le bad boy des débuts, c'est agréable de le voir en évolution permanente, c'est un personnage qui stagne relativement peu et qui est assez riche à tous les niveaux ; d'autant plus que James Marsters est vraiment bon et se faufile d'un registre à l'autre avec une aisance impressionnante.

Quelque part, on peut regretter qu'autant de personnages de Buffy défilent cette saison et apportent avec eux une partie de son ambiance, ça peut apparaître comme une sacrée régression dans la dernière saison d'un spin-off qui avait construit et solidifié au fil des années une ambiance et un univers propres qui n'ont quasiment pas à envier la série-mère. Après, quand on est fan des deux séries, c'est forcément réjouissant de les voir former un grand univers d'une cohérence et d'une richesse exemplaires. On sent que l'on arrive peu à peu à la fin d'un grand voyage, un dénouement se forme petit à petit tandis que les clins d’œils se multiplient. Ce qui concerne le personnage de Spike est notamment assez pertinent lorsqu'on a vu Buffy ; le personnage étant l'un de ceux dont l'évolution est la plus frappante, les scénaristes commencent à en dresser un bilan via quelques unes de ses relations : avec Harmony il y a deux épisodes où on les voyait accoudés ensemble dans un bar, avec Andrew dans celui-ci où on les voit discuter comme de bons amis et, bien sûr, avec Angel tout au long de la saison. Même si je regrette un peu le côté "grand guignol" de leur duo cette saison, ça fait également partie d'un cheminement, de l'humanisation des deux personnages et de leur passé commun. C'est à peu près cohérent et pas dénué d'intérêt, malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Kitty
~ Out of this World ~
~ Out of this World ~
Miss Kitty

Féminin
Nombre de messages : 58935
Age : 29
Date d'inscription : 07/01/2009

Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 15:20

Awww, merci d'avoir écrit une review si complète ♥️

Contente de voir que tu as aimé ce revisionnage ^^ Je n'ai pas grand chose à dire sur ta review (dans le sens où je n'ai pas de point de divergeance spécifique Episode 11 - Folle 316482 ), si ce n'est que j'aime beaucoup les éléments que tu as relevés et soulignés.

Citation :
Mais je conçois que son cheminement psychologique aurait pu être un peu répétitif, par rapport à tout ce qui a déjà été fait dans la série à ce niveau-là.
Peut-être pas tant que ça en fin de compte, Dana a quand même un parcours unique et a subi des choses que l'on n'avait jamais réellement croisé dans le Buffyverse par le passé. Le cheminement aurait été en bien des points différents je pense, et ça m'aurait d'ailleurs plu que Spike en fasse sa petite protégée (surtout que, duh, Spike et les Tueuses, il y a des millions d'angles intéressants qui nous ouvrent leurs portes ^^).

Ca m'aurait vraiment plu de savoir au moins ce qu'elle devenait... (même si les dommages psychologiques dus à son enfance catastrophique et les tortures qu'elle a subies semblent relativement irréversibles).

_________________
Episode 11 - Folle 04_bmp10
Crédit à Sintonia pour l'icon !

~ Sens Critique ~ Tumblr ~
Revenir en haut Aller en bas
http://misskittyspuffy.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Episode 11 - Folle Empty
MessageSujet: Re: Episode 11 - Folle   Episode 11 - Folle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 11 - Folle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» La folle boutique Rolex vintage de Londres
» [McCann, Colum] Et que le vaste monde poursuive sa course folle
» Les dessins d'une folle :p
» Episode 173

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spuffy & Cangel Forum :: Angel :: Les saisons :: Saison 5-
Sauter vers: